African Cats/ Félins, Alastair Fothergill, Disney Nature, 2012

Que celui qui n’a jamais vu un animalier sur le Serengeti ou le Masai Mara lève la main! Mais oui, les hordes de gnous qui traversent la rivière à la merci des crocos mal intentionnés… Les éléphants et les girafes qui se découpent en contre jour dans le soleil couchant. Le Roi Lion? Presque, mais en vrai.

Félins a des images exceptionnelles. Pourtant, personnellement, je me suis collée tous les documentaires sur la vie des animaux en Tanzanie et au Kenya, les pays qui se partagent les plus grandes réserves au monde et le plus de safaris en 4X4. Vraiment, certaines images sont improbables… Où était le caméraman pour filmer la patte d’un lionceau, ou l’oeil d’une lionne à l’agonie? Toute personne normalement constituée a beau savoir qu’il s’agit d’un montage de plusieurs images, ça reste un exploit.

Ce qui l’est moins est le pataquès qui vient avec. Parce qu’ils sont américains, les réalisateurs et producteurs ne pouvaient pas se contenter d’une succession intelligentes et touchantes de plans. Non, il fallait « mettre en scène ». Pour le coup, c’est un remake du Roi lion… live: le gentil, mais vieillissant Fang-au-croc-manquant  doit protéger son troupeau de lionnes et lionceaux. Il est victime de la soif de pouvoir de Kali, le lion du territoire du Nord. Pendant ce temps, la sublime Sita doit élever seule ses cinq bébés guépards. Faisant face à mille dangers, elle fera preuve d’un courage étonnant…. Et ça continue comme ça pendant 1h30.

Au début, j’ai joué le jeu. Au bout de 30 minutes, je n’en pouvais plus. L’anthropomorphisme à deux balles me soûlait. Les scénaristes n’ont pas lésiné : le combat de la lionne, la bravoure de la guéparde, la lâcheté des mâles… Franchement, ce sont des salauds. Le lion qui vient avec ses deux frangins pour attaquer le clan adverse, trois frères guépards qui s’attaquent à une pauvre guéparde solitaire (???), les « s…  » de hyènes qui reniflent les petits à 100 pas… À côté de ça, euh, quand les lionnes décident de charger, c’est en groupe, et elles mangent à la fin.

Ce qui est incroyable c’est qu’on a beau écouter les commentaires à la noix – Samuel Jackson en v.o. aidait peut-être – et se dire que c’est parfaitement ridicule, on est terrorisé par chaque séquence dangereuse. Les combats entre lions, entre lions et guépards, entre félins et crocodiles ou rhinocéros, entre gros chats et saletés de hyènes… Il n’y a pas que les enfants qui se cachent les yeux !!

Et moi qui rêvais un jour d’amener mes petits dans le Serengeti…

*****

African Cats/ Félins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s