Carcassonne

La princesse Carcas croit avoir perdu son chevalier de mari. Alors, elle prend les cloches et… Oui oui, Carcas sonne. D’où le nom de cette ville fortifiée médiévale. J’ai un peu de mal à y croire, mais une légende est faite pour être répétée, déformée et mal racontée.

Je ne suis pas férue de Moyen-âge. Loin dans ma mémoire scolaire, il y a des chevaliers alourdis par des armures brinquebalantes, des princesses qui ne devaient pas sentir la rose vu l’absence de l’idée même du bain, des sorcières victimes des grands Inquisiteurs. Pour moi, malgré ses cathédrales époustouflantes, le Moyen-Âge pue.

Je ne dois pas être la seule à penser ça. Parce qu’à Carcassonne, on sent (justement) que tout a été fait pour ne garder que l’image grandiose et prestigieuse de l’époque. Tout le village, forteresse incluse, est propret. Petites boutiques d’épées et de déguisements chevaleresques faits en Chine, pléthore de restaurants qui n’ont pas eu l’audace de servir des repas d’époque, multitude de babioles et autres souvenirs pour touristes au porte-monnaie débordant. Et un monde, mais un monde…

On est en novembre, certes au coeur des vacances scolaires, le soleil brille mais ne parvient pas à compenser le vent glacial des Pyrénées, et les rues sont encombrées. Je n’ose pas imaginer l’été…

Après, j’ai beau faire ma précieuse, la forteresse reste étonnante et la vue magnifique. Comment ont-ils bâti de tels monuments ? Pas de grues, pas d’équipements motorisés, pas de pelles mécaniques… Des bras, des roches, de l’huile de coude, la peur de l’ennemi et du grand Inquisiteur. Je ne sais pas. Ils devaient être vachement motivés et avoir peu de choix au fait.

Heureusement que Kaamelott est passé par là. Grâce à l’humour parfaitement débile et décalé de la folle équipe d’Alexandre Astier, le Moyen-âge est devenu une source de référence d’humour familial.

Je ne retournerai probablement pas à Carcassonne, mais je ne regrette pas cet après-midi aux accents médiévaux, qui m’a aussi permis d’interpréter Gad Elmaleh dans sa Chanson du donjon et de faire toute sorte de commentaires idiots sur ces lieux. De la jalousie sûrement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s