Comme les rois mages…

Épiphanie. Seule date chrétienne qui m’intéresse (à part Pâques et son agneau), rapport à la galette. Et puis j’aime bien l’imagerie des Rois mages: trois beaux gosses qui font des cadeaux de naissance…

Autant Noël, son lot de virus et de cadeaux m’ennuient, autant je ne rate jamais l’occasion de souligner le premier dimanche de l’année, surtout depuis que je fais mes galettes moi-même. Quand j’invite des amis, et qu’ils viennent bouteille de bulles sous le coude, franchement, je ne passerais pas à côté.

gal2

J’ai commencé à préparer mes galettes, à Montréal, quand j’en ai eu assez de les payer une fortune en boulangerie. Christophe m’avait parlé d’une recette de Jean-Pierre Coffe, avec un mélange de pâte d’amandes et de crème pâtissière. La semaine dernière, j’ai cherché la recette sans succès. Je me suis donc contentée d’une version marmiton.org. Pas mal, mais elle manquait clairement d’amandes… à mon goût, bien sûr. La voici, mais elle mériterait d’être améliorée.

gal3

Galette des rois à la crème aux amandes

il faut :

2 pâtes feuilletée

crème pâtissière : 40g farine – 40cl lait – 50g sucre – 3 oeufs – 1 càc vanille – gouttes extraits amandes amères

crème d’amandes :  60g poudre d’amandes – 50g sucre – 80g beurre mou

il faut faire : (compter 20 minutes de préparation)

– préparer la crème pâtissière : faire bouillir le lait – pendant ce temps, battre les oeufs et le sucre – ajouter la farine – mélanger avec le lait chaud – touiller sur feu doux jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse – laisser refroidir

– préparer la crème d’amandes : mélanger avec les doigts le beurre mou, le sucre et la poudre d’amandes

– mélanger la crème d’amandes et la crème pâtissière refroidie

– déposer une pâte feuilletée sur une plaque de four

– mettre le mélange dessus

– recouvrir de la 2e pâte feuilletée

– bien sceller les deux pâtes, avec de l’eau par exemple

– badigeonner de l’oeuf sur le dessus; vous pouvez faire des dessins à la pointe d’un couteau

– hop, au four pendant 30 minutes (th.7, ou 210°C)

Honnêtement, c’est délicieux. J’aime le velouté du mélange, pas trop sucré de surcroît. Cependant, la prochaine fois, j’essaierai avec 100g de poudre d’amandes.

Côté coût : compter autour de 5 euros pour une galette, avec une économie d’échelle si vous en faites plusieurs.

Cette année, ma fille s’est attaquée aux couronnes. Deux jours de travail pour une dizaine d’oeuvres d’art, décorées façon princes et princesses, d’or et d’argent, d’hermine et de pierres précieuses.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comme les rois mages… »

  1. Trop jolies couronnes!!! Lumi, tu es une championne. Et ce n’est pas pour passer sous silence les talents culinaires de ta maman.
    (Au fait, pas vraiment rapp ici, mais comme Lumi a des doigts de fée, tu pourrais lui demander de faire tes applications de vernis?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s