life sucks

Les femmes ont tous les vices. Pire, elles font des enfants. Enfin, à deux, à la base.

Au moment de l’embauche d’une jeunette de moins de 35 ans, c’est un problème. « Merde, elle va nous faire des petits », pense le recruteur. À compétence égale, le jeune homme sera privilégié.

L’enfant donc, est voulu, et fait à deux.

egalite3

Pour cause de grossesse, éventuellement d’allaitement, et tout simplement d’envie de voir son bébé grandir, la récente maman s’arrête de travailler. Papa extatique – dans le meilleur des cas, continue à pourvoir aux besoins de la famille, multipliant l’accès aux formations, et autres promotions. La carrière du père progresse, celle de la mère amorce un ralentissement.

Toujours par choix de couple, la fratrie s’agrandit. Deuxième, troisième, parfois quatrième enfant. Les besoins financiers augmentent proportionnellement. Si les deux parents travaillent, l’engagement d’une nounou est obligatoire. Sinon, l’un des deux parents fait le choix de rester à la maison. Le choix ?

Qui gagne majoritairement le plus dans un foyer ? Monsieur.

Qui cesse de travailler pour prendre en charge la tribu ? Madame.

égalité 2

Un an, deux, trois, sept ans… Le temps de l’entrée à l’école des plus jeunes. Pas question d’évoquer ici d’éventuelles complications médicales, ou psychologiques, qui monopolisent l’emploi du temps familial.

Madame donc, s’approche de la cinquantaine -1er handicap, et retourne sur le marché du travail. Elle s’est arrêtée plusieurs années – 2e handicap, ses expériences professionnelles ne sont plus valides. Ses compétences n’existent plus. Aujourd’hui, réduite à la seule fonction de mère, avec un corps de quinqua qui, malgré les efforts, témoigne des années passées, sans le glamour de celui des mâles.

Maman n’a ni argent, ni emploi : aucune autonomie. C’est le moment que choisit papa maintenant au faîte de sa carrière, le compte en banque garnit… pour se barrer avec une gamine de 20 ans sa cadette.

Égalité ? Où ça ?

Mesdames, faut l’avouer. On se fait quand même bien baiser. Si seulement c’était agréable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s