dos 6:137

IMG_3318

C’est la fin de l’année scolaire. Le début de l’été et des festivités locales. Dans la salles des fêtes du petit village, les honneurs sont aux humbles. Les Papy deviennent artistes: accordéon, trompette, tambour, les rythmes traditionnels fusent spontanément. Les Mamy, créatrices ou artisanes, crochètent et cousent, sortent poteries et peintures. Le photographe de la gazette se fait journaliste d’un jour et mitraille leurs rides encore joyeuses, qui savourent l’instant de gloire.

*****

Encore une série inutile: de dos.

À la base, ma crainte de demander aux individus de poser comme le fait si bien le concepteur de HONY (Human of NY). Demander l’autorisation de les photographier. Ou bien voler leur image, l’instantanéité de leur expression, d’une situation. Malaise. Alors, je préfère les saisir de dos. Ils ne me voient pas. Je ne dérange personne.

Je regarde loin devant moi. Fondue dans une autre perspective.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s