entrepôt, container, tout ça

Faire simple n’est pas une habitude. Pourtant j’aime bien, mais la vie me conduit rarement dans cette direction.

b2

Pour faire court. J’ai fait mettre en vente de la maison fin avril, en quelques jours, c’était réglé. Je suis revenue fin juillet à Montréal avec un programme chargé : trier, vider, jeter, vendre, donner. Intense, voire extrême.

b7

le tri prend forme dans le salon

Casse-tête supplémentaire, qu’apporte-t-on en France ? Rien. Nous habitons dans une maison louée meublée. Pas de place. Oui mais… j’ai envie – besoin ? – de mes livres, de mes photos, de mes habits de ski, de mes ustensiles de cuisine, de mes draps, et de mes décos de Noël. Je me suis très bien passé de tout ça jusqu’à présent, mais les voir dans leur environnement naturel… J’ai changé d’avis. Un peu de notre histoire montréalaise dans notre vie bordelaise ne fera pas de mal.

b8

Philippe n’y était pas, mais ses collègues ont assuré… comme d’hab’

b3

On fera deux déménagements alors : le premier de la maison à l’entrepôt – deux entrepôts, en fait, et le suivant, du garde-meubles vers l’entrepôt du transporteur. Tu m’étonnes que je sois vidée, crevée, épuisée, tendance découragée…

b4

b6

 

Prêts pour la 2e étape ? Allez hop, on recommence.

Pour apporter des meubles d’un pays à l’autre, spécialement d’un bord à l’autre de l’Atlantique, il y a peu de choix. Les 23kg de bagage autorisés par les compagnies aériennes limitent au transport maritime. Container ou palettes ? Le container, c’est pour toi tout seul, tu peux le partager, mais il faut quand même pas mal de stock. La palette part, en groupage, dans un container d’items personnels ou commerciaux. Plein de palettes dans un container, quoi. Plein de containers sur un cargo qui ira du Québec à Anvers, puis Goussainville, puis notre jardin.

b5

b13

Même Julien dont c’est le métier, reste sceptique. Tiendra, tiendra pas ?

Mais la palette internationale est assez petite : 80 X 120 cm, sur deux mètres de haut, grosso modo. Rien ne doit dépasser. Ah la la. T’empiles, tu rempiles, tu défais, tu recommences, t’empiles, merde ça marche pas, et c’est reparti. Trois heures comme ça sous un cagnard de feu. C’est là que la gymnastique cérébrale des mâles et des femelles se distingue ! Enfin, croient-ils 😉 Au total 5m2 de boites, table, chaises, banc, BBQ, brasero, et même jardinières en métal vont embarquer sous peu. En attendant la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s