Patrick Loste, exposition intense

Base sous-marine de Bordeaux, l’oeuvre de Patrick Loste occupe l’espace.

Dans ce lieu sans fenêtres, aux épais murs de béton noir profond, les couleurs d’automne de ses peintures se fondent au décor.

La première salle est vaste et sombre. Étalés sur deux canapés, des visiteurs discutent. Devant eux – unique source de lumière – des panneaux rectangulaires d’au moins 4 mètres de haut. Des tâches de couleur dégoulinent. Ocre, rouge brique, blanc crème se chevauchent, s’enlacent sans distinction de forme. Pas de ligne, pas de trait.

Quelques pas plus loin. Nouvelle salle, en enfilade cette fois. Sur des toiles en papier fort, des ombres d’individus se succèdent. Errance. Ni ligne ni trait. Dans une minuscule salle où de l’eau s’écoule au goutte-à-goutte, un court video. Des images noir et blanc prises au téléobjectif, de nuit. Des hommes arrivés par bateau, escaladent une barrière, et se mettent à courir. Dans la transposition de l’artiste, des immigrants clandestins dont on imagine la silhouette, mise en art.

À l’étage, une succession – en quinconce – d’immenses oeuvres. Des femmes et des loups. Le Petit chaperon rouge revisité, transposition créative des femmes prostituées dans le petit village de La Jonquera, à la frontière espagnole. Retour au rez-de-chaussée (de bassin ?). Des taureaux chevauchés, et des minotaures aux contours flous, et toujours des teintes obscures et denses.

Une expérience intense : des toiles contemporaines dramatiques et ténébreuses dans un environnement inquiétant. Pourtant, le temps passe, l’impression persiste. Les oeuvres de Patrick Loste se sont imprimées en moi. Et si j’y retournais ?

Pas le droit de prendre des photos. Celles-ci ne sont pas de moi: Galerie Hélène Trintignant, Narbonne. 

pl5_DSC6579.207x195cm pl 2 pl3 pl4pl6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s