Andorre : au bonheur des ploucs/ paradis quétaine

De Bordeaux, aller en Andorre est une joyeuse aventure : trois heures d’autoroute plus une sur une route qui serpente longuement dans les montagnes. En peu de temps, nous passons de 15° à 2°. Une chute vertigineuse inattendue.

gv9

J’avais choisi Le Pas de la Case parce qu’on m’avait vanté Grandvalira, son domaine skiable digne de ceux des Alpes. Pratique pour les habitants du Sud-Ouest. Formidable sur papier. Je n’avais cependant pas imaginé que la tempête Dirk nous clouerait au pied des remontées mécaniques. Condamnés à errer dans ce village improbable.

L’Andorre n’est ni la France, ni l’Espagne. C’est l’Andorre, une principauté autonome. Les gens parlent d’abord Catalan., la langue nationale. Quand Monaco – autre principauté – se dédie aux élites richissimes de la planète, l’Andorre privilégie les touristes Européens low-cost, et leur vante l’accès « sans taxes » à une consommation illimitée d’alcool, de tabac et de gadgets fabriqués en Chine.

Dans les quelques rues du Pas de la Case, les boutiques se succèdent. Des « supermercat » blafards qui vendent alcool et tabac à des prix indécemment bas. Une garantie de rechute pour les plus vieux habitués des A.A. ! Trouver du vin tient plutôt de la quête du Graal. Ici, les djeuns Anglais, Allemands et Russes viennent défoncer leur tête perchée au-dessus d’un mètre quatre-vingt dix de mauvais goût. Les bouteilles de Rioja crianza ou tempranillo se comptent sur les doigts de la main. Cachées au fond des rayonnages, elles se détaillent plus cher que la vodka.

Quelques boutiques de vêtements – certaines sur cinq étages – ponctuent la surenchère d’alcool. Les prix n’y ont rien à envier à ceux de Barcelone ou de Toulouse. Surtout à quelques jours des soldes qui fleuriront en janvier. Enfin l’électronique, fleuron des cadeaux de Noël 2013, s’affiche fièrement dans des échoppes, clones de leurs cousines du Chinatown de New York. Faux appareils photo, tablettes, caméras rotatives, etc. aux prix alléchants partagent la vitrine avec les vrais iPad/Pod/Phone, et autres GoPro… sans prix. J’allais oublier les magasins d’articles de moto. Bruyante religion de la région. J’en ai dénombré au moins six, mais je ne suis pas parvenue à dénicher LE blouson de cuir que j’arborerai crânement quand j’aurais passé mon permis ! On parle de culte : des trucs pour les pros. Les femmes, même celles dont l’élégance ne concède aucun détail à la sécurité, n’ont pas leur place dans ce décor. Et les « armorias » qui étalent à pleine façade des armes de tout calibre.

Un peu plus haut, sur le front des pistes – équivalent montagnard des promenades face aux plages de la Costa Brava – les restaurants proposent les « typiques » paëllas aux fruits de mer avec le même entrain que les raclettes et les salades de gésiers.

Est-ce l’âge, la crise économique, la culture ambiante, cette débauche de consommation potentielle m’écoeure. Je retrouve avec joie notre petit appartement. Pas de descente aux flambeaux pour animer le réveillon, les télésièges ballotent dangereusement. Sale temps pour Jean-Claude Duss. Les enfants ont fait de la luge entre deux rafales. Les joues rouges, ils sont rentrés pour le souper. C’est Noël après tout. Cette nuit, les lutins prendront la place des fêtards en bas de l’immeuble. On a de bonnes chances de dormir tranquille !

gv1ça ne s’invente pas ;-0

gv2

je ne me remets pas des bouteilles de vodka en forme de Kalachnikov

gv4 gv5 gv6 ce sont des enceintes pour voiture. Si. 

gv7 gv8gv11 il y a presque autant de bonbons que de bouteilles d’alcool. Étonnant.

gv12 gv15 gv16 gv17ce sont les parfumeries locales. Elles ressemblent drôlement aux Yves Rocher français. Il y en a plusieurs dans le village. Et ce sont les seules allumées…. toute la nuit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s