chacun son truc

Dutronc aimait les femmes, moi, j’aime les portes, fenêtres et autres huisseries. Je l’ai déjà écrit, et je ne m’en lasse pas. De celles qui s’ouvrent sur le monde, qui accueillent les visiteurs, qui se ferment sur le passé… J’aime les bois vermoulus, les toits moussus, les traces de vrillettes, les défauts de la pierre, les charpentes maladroites, la nature qui reprend ses droits. Bien sûr, je n’y vivrais pas, mais tous ces détails sont si jolis à regarder. Ici, en Dordogne.IMG_6265 IMG_6273 IMG_6299 IMG_6297 IMG_6293IMG_6232 IMG_6229IMG_6203 IMG_6202 IMG_6200 IMG_6350 IMG_6346IMG_6309 IMG_6301 IMG_6300

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s