brève de chambre

Ce matin ça ne va pas, mais alors pas du tout.

« C’est comme ça, c’est la vie » Le crédo de madame D, depuis l’AVC coincé entre les neurones. Peut-être avant aussi finalement.

Elle fait le dos rond, comme son étrange chat mi siamois, mi autre chose. La robe de chambre rouge qui pendouille, négligemment. Les courts cheveux roux hirsutes. Elle n’est pas coiffée, encore moins habillée. Elle traîne son mal de survivre en pantoufles et chaussettes. Même la chienne est débinée par sa dépression du jour. Même le ciel hésite entre un franc déluge et une mouillasse automnale.

La dame de compagnie n’a pas le choix. Pas d’hésitation entre balai et bavardage, aujourd’hui, elle ne s’enfermera pas devant la table à repasser pour échapper aux sempiternelles remontrances sur le mari, et autres lamentations sur la vie d’avant et les rêves achevés sur la table d’opération, il y a un an et demi. Non aujourd’hui, elle se pose dans la cuisine et écoute les larmes qui coulent.

Alors, d’une main encore tremblante, elle ponctue l’évocation de son voyage au Canada, les écureuils dans les parcs, l’absence de médecins dans une pourvoirie du Mont Tremblant, l’ineptie d’acheter des médicaments dans un supermarché… Tranquillement, au fil des souvenirs, elle retrouve goût au quotidien. Puis elle prendra sa douche, et elles partiront faire le tour du quartier, pour le pipi du chien. Mais ça, c’est une autre histoire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s