brève de chambre

Ce matin, impatience. Madeleine ne sait pas où donner de la tête. Ses 90 ans et quart s’agitent. Regard noir, mains crispées sur les accoudoirs du fauteuil roulant, elle taperait du pied en rythme s’il n’était pas tordu par l’arthrose. Elle est énervée, agacée, courroucée. Elle grommellerait si… Non, sa bonne éducation l’en préserve. Ça ne va pas.

Les avances trop pressantes de Maurice, peut-être ? Ou, la lenteur du rétablissement de l’opération de la jambe ? Ou, l’air du temps, l’arrivée tardive de l’automne, les mauvaises nouvelles dans la région, un cannelé passé de travers…

– Je n’ai pas dormi de la nuit, les draps étaient humides, Yvette ne faites pas le lit, et surtout, surtout, n’ouvrez pas la fenêtre, n’aérez pas la chambre. Quand vous avez aéré hier, l’humidité est entrée dans les draps, et voilà, je n’ai pas dormi de la nuit.

La boucle est bouclée.

– Comment dire ? J’ai effectivement aéré la chambre, mais les draps ont été changés… après. Il n’y a donc pas de lien entre l’ouverture des fenêtres, l’humidité ambiante et… la sensation de froid dans les draps.

Mais si. Madeleine en est certaine. GGrrrr. Mauvaise foi quand tu nous tiens.

Yvette s’interroge, la nonagénaire continue :

– Dites, vous n’avez pas besoin de sortir Maurice pendant 45 minutes. Il est bien mieux sur la terrasse que dans la pollution des voitures !

Sur le principe, elle aurait raison à Paris, à New York, même à Bordeaux où les particules fines s’en donnent à coeur joie. Sauf que la maison est située presque en campagne, à l’orée d’un village résidentiel et d’une piste cyclable où passent les grands jours, 4 véhicules à l’heure.

Si c’est pas de la mauvaise foi, ça ? Soudain c’est clair, jalousie. Madeleine est jalouse. Enfin le mot juste, mais ça, c’est une autre histoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s