chats.

IMG_8937Impossible. Inimaginable. Inconcevable. Fred allergique, pas de chats à la maison. Jamais. Never. Jamàs. Un truc acquis, coulé dans le béton. Period. Il y a le chien, les poules, les lapins, tout ça. IMG_8938  IMG_8944Jusqu’au matin où, le gros matou des voisins tournicote au fond du jardin, autour du buisson. Le lendemain, aussi. Puis, les jours suivants. Intrigué, l’homme s’approche. 
IMG_9019 IMG_9021mi-ou. mi-ou. mi-ou. Ils sont quatre minus. La maman est là aussi. Ça miaule sec sous le feuillage. C’est là que les enfants – avertis- ont eu leur père. Ils ne lui ont pas tordu le bras; juste fait une proposition à la limite de l’honnêteté ! Le père a fait un homme de lui : un chat, un seul, et… dehors. « pas-dans-la-maison », le nouveau mantra familial.IMG_9025 IMG_9026 tu parles, Charles. Deux jours plus tard, le voisin du voisin de la bécane à Jules est arrivé, les bras chargés des minus à puces.IMG_9031IMG_8958Sauf que la vétérinaire a été formelle : sans leur maman, il ne faut pas les séparer avant trois-quatre mois. Pour qu’ils apprennent à être chats… Trois quatre mois ? C’est sûr, les chouchous ont le temps de prendre leurs aises.

Chaque jour, un peu plus. Ils mangent, ils ch…, ils jouent, jouent et re-jouent, roupillent, ronronnent, font leurs griffes, des batailles et des conneries, ils se lèchent le museau, les oreilles, les pattes, entre eux aussi. Ils font des glissades, des roulades, des saltos, grimpent, courent, sautent, attrapent leur queue, celle du voisin, reprennent la leur, s’empilent pour dormir, s’étirent, s’affalent. mi-ou. mi-ou. mi-ou.IMG_9036 IMG_9038 IMG_9084 IMG_9094 IMG_9097 IMG_9099que du bonheur ! une thérapie improvisée, de la zénitude plein le salon. Atchoum, répond Fred, en leur caressant le bidou. Merci de nous avoir laissé faire…IMG_9106 IMG_9110

Publicités

2 réflexions au sujet de « chats. »

  1. Impossible pour moi de vivre sans chats. Ils font partie de ma vie. Depuis ma naissance. J’ai filé le virus à mon fils, heureusement pas d’allergie. A ce jour 3 partagent notre vie. Non, nous partageons la vie de nos trois greffiers! Le plus jeune vient d’avoir 1 an. Le plus vieux en a une quinzaine et depuis bientôt 3 ans il est diabétique, je lui fais son injection d’insuline matin et soir. C’est une joie quotidienne dont nous ne pourrions nous passer; même que tien, ils devraient être remboursé par la sécu tant ils font du bien! Belle vie avec vos matous, ils sont crô mignons 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s