une année en Gironde – 42 la maladie, la France et moi

Je ne suis jamais malade, qu’on se le dise, jamais. Chez nous, le malade c’est mon mari: entorses à répétitions, asthme, migraines, bronchites, allergies, son système respiratoire est un peu défaillant. La vie au Québec n’aide pas non plus avec ses froids glaciaux et les canicules humides, les déferlements de pollen et les poils d’animaux. Je me force, je fais plus le ménage, nous avons un chien « hypo allergène ». Et je le taquine aussi, forcément.

Et bien, je suis alitée depuis le 1er janvier, nous sommes le 6. A priori un truc de sauvage: pyélonéphrite, une infection rénale. Saleté oui. En prime, j’ai probablement une migraine, ou une sinusite, ou les deux. Après avoir passé près de 36 h à dormir en boucle, me réveillant juste pour me traîner jusqu’aux toilettes, heureusement à notre étage, j’ai fini chez le médecin. Ah faux, j’avais fait une première visite le 30 décembre pour ce que je pensais être – déjà – une sinusite.

Il est très très bien le médecin, il prend son temps. Quand on se roule par terre de douleur, on trouve qu’il prend drôlement son temps!! Je suis revenue en marchant après un passage par la pharmacie pour acheter les antibiotiques. C’était bien de prendre l’air après trois jours nécrosée sous une couette entre bouffées de chaleur et grelottements qui faisaient trembler le lit. À un moment, j’ai cru au palus. Juste pour rire, parce que mon dernier voyage dans une zone à risque remonte à bientôt… 20 ans. Quand aux antibios, je n’en avais pas ingurgité depuis… 6 ans, en post opératoire. La fois d’avant devait remonter au même écart.

Et soudain j’ai compris, au Québec j’ai mon réseau d’alternatifs – jamais remboursés sauf par une mutuelle d’entreprise ou privée – je ne vais pas chez le médecin, sauf pour la visite aussi annuelle que féminine à laquelle je consens de bonne grâce. Dès que j’ai un pet de travers j’appelle l’acupuntrice, l’ostéopathe, l’homéopathe; quand ma tête débloque je me rapporte à la coach. Ça fait un peu plus de dix ans que je me soigne en préventif. Ma famille aussi. Six personnes qui, globalement, se portent plutôt mieux que la moyenne. Nous ne consommons pas de médicaments, les seuls que j’achète sont l’Advil sinus et le Cold FX pour l’hiver. La dernière qui a eu la grippe est celle qui se couvre aussi court été qu’hiver et s’alimente le moins bien.

Je les aime mes charlatans. Et je n’ai pas parlé du meilleur celui qui a fait explosé une pierre aux reins diagnostiquée par IRM, et pour laquelle mon mari risquait l’opération. Un peu médium, beaucoup mythomane, pas grave, ses produits, hors de prix, étaient très efficaces. À une règle près : dans l’alternatif, il faut intervenir dès les tous premiers symptômes. Pas besoin de regarder bien loin, c’est écrit sur les boîtes d’Occilococinum!

J’avoue que lorsque j’entends les copains se précipiter chez le doc’ – ils peuvent eux, nous, encore fait-il en avoir un – au moindre toussotements et mis sous antibios dès la sortie du cabinet, je me dis que le trou de la sécu n’est pas prêt d’être comblé. Et que la santé globale de la population est à la solde des compagnies pharmaceutiques. D’autant qu’ici, il faut payer… après on se fait rembourser, enfin une partie seulement. Après ce sont les mutuelles auxquelles il faut contribuer à prix lourd. Comme quoi il n’y a pas de système parfait.

Et puis, dans mon coin de pays, des charlatans, il n’y en a pas. J’ai testé la docteure acupuncteure du village. Charmante, elle aussi, elle m’a d’abord parlé de sa passion pour la construction de maison éco-énergétique et de ses propres maisons – j’ai ainsi découvert les Girolles, un style local constitué d’une succession de portées, avec un côté entièrement vitré – puis m’a couchée sur un matelas et m’a littéralement « lancé » les aiguilles comme des fléchettes. tchac tchac tchac. Toutes petites les aiguilles, ça va, ça ne fait pas mal. Mais disons que je n’avais pas vécu ce genre d’expérience auparavant, et j’ai soupçonné l’inefficacité du traitement, qui s’est avéré total !!

Moi, je retourne chez mon pote le toubib parce que ça fait 24h que je fais des hallucinations visuelles et auditives. C’est assez marrant, mais bon.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s