elle est bonne

Il est de bon ton de parler de cul en France. Les hommes, surtout, en parlent. Ce petit machisme quotidien se glisse partout. Parfois drôle, souvent graveleux.

magritte_ceci-n-est-pas-une-pipe

Aujourd’hui, je suis troublée, par la tournure que prennent les fantasmes masculins – les Français seraient les 2e plus grands consommateurs de porno sur Internet, relayés en UNE de la presse féminine :

La pipe, ciment du couple (ELLE, 20 juillet 2012)

L’échangisme, un désir de femme ? (Psychologies, mai 2013)

La prostitution est un fantasme commun à de nombreuses femmes, explique le réalisateur François Ozon, au sujet de son dernier Jeune et jolie : « «… être payée pour coucher est quelque chose qui est assez évident dans la sexualité féminine». (cité dans Le Parisien, 22 mai 2013).

À quand… le viol, pas si grave ? Quand on se souvient de la condescendance dont faisaient preuve les amis de DSK à l’annonce de son arrestation à NY.

On est loin du délicieux Je t’aime, moi non plus qu’ont interprété Jacqueline Maillan et Bourvil en… 1970 !

Publicités

Une réflexion au sujet de « elle est bonne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s